Fantastique·romance

Au sorbier des oiseleurs (tome 1 de la saga Les contes d’Aucelaire) – Jo Ann von Haff

Coucou tout le monde !

Je vous retrouve pour une nouvelle chronique et aujourd’hui je vous parle d’une sortie du jour chez MxM Bookmark : Au sorbier des oiseleurs, le tome 1 de la saga Les Contes d’Aucelaire, écrit par Jo Ann von Haff. J’ai reçu ce livre en service presse avec le site NetGalley que je remercie et je remercie aussi la maison d’édition. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, ce livre a été un coup de cœur ! J’ai absolument tout adoré ! Allez, c’est parti !

Résumé

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs…
Venez déguster un thé et des pâtisseries au Sorbier des Oiseleurs, l’endroit le plus prisé, et sûrement le plus magique, de tout Aucelaire…
Vous y ferez la connaissance de Ginie, une jeune femme brimée par les convictions religieuses d’une mère abusive et qui n’a connu l’amour qu’à travers les romans qu’elle lit en cachette au cœur de la forêt.
Vous y rencontrerez Tito, un bel Andalou mystérieux, de passage, même s’il semble être un habitué de la cité. Vous assisterez à leur rencontre et à la naissance de leur amour… un amour rendu impossible par bien plus que la distance qui les sépare.
Mais surtout, en ouvrant ce livre, vous plongerez dans le premier conte d’Aucelaire de Jo Ann von Haff, un conte qui vous emportera dans un monde unique, entre imaginaire et fantastique, saupoudré de mystère et de romance.

Mon avis

Ce livre est tout simplement un coup de cœur ! J’ai tout adoré dans ce roman : les personnages, l’histoire, le mystère, l’univers que j’ai trouvé vraiment bien construit, le style de l’auteure… tout !

Commençons par les personnages. On a deux personnages principaux : Ginie et Tito et je les ai adorés. Alors, c’est vrai que les personnages de ce livre peuvent être un peu clichés, Ginie est un peu naïve, Tito donne l’impression d’être irrésistible avec ses yeux roses (oui, oui roses !). Mais j’ai trouvé ça tellement bien fait que ça passe tout seul et les personnages sont super bien faits, ils sont attachants, ils sont aussi émouvants par moment. J’ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires qui apportent tous quelques choses comme Henriette, la doyenne, Cassandra, Iris, Léonie qui sont des amis de Ginie et puis bien d’autres personnages que je vous laisse découvrir en lisant ce livre.

Passons à l’histoire maintenant. En gros dans ce livre, on va suivre Ginie qui attend le grand amour puisqu’elle ne le vit qu’à travers les romans d’amour pour le moment, et, Tito, un Andalou qui arrive à Aucelaire et qui ne va pas laisser indifférente Ginie. Ce roman va raconter leur rencontre et la suite… Mais on se rend bien vite compte qu’il y a des choses qui ne nous sont pas dites dans ce livre. On sent qu’il y a des mystères, des choses à cacher, des choses qui ne sont pas normales et même peut-être dangereuses ! Tout au long du livre (enfin jusqu’à la révélation), on a des petits indices sur ce fameux mystère, mais, personnellement je n’avais pas trouvé. J’avais émis l’hypothèse que ça pouvait être ça mais avec plein d’autres ! J’ai ensuite adoré la révélation et la suite, avec les événements que cela a pu engendrer. Je pense que vous l’aurez compris, ce livre parle aussi d’amour, c’est dit dans le résumé. J’ai trouvé que cet amour était présent, bien sûr, mais il ne prend pas trop trop de place par rapport aux autres romances que j’ai pu lire. Ici, on a une romance toute mignonne mais on a tellement d’autres questions à côté que la romance est pas trop présente et je trouve ça vraiment bien.

Comme je l’ai dit, j’ai aussi adoré l’univers de ce livre. On se retrouve dans une ville et je trouve que cette ville est un univers à elle seule. On a une rivière, une forêt, un salon de thé… J’ai vraiment trouvé les lieux super. Après, on a aussi un univers magique et de contes très présents et super bien faits. J’ai adoré l’univers, il est assez riche et super original. Je ne peux pas trop vous en dire plus sur cet univers sans trop en dévoiler, il faudra donc lire ce livre pour le savoir !

J’en termine avec la plume de l’auteure. Je ne connaissais pas du tout cette auteure et je suis très contente de l’avoir découverte. Elle a une plume très intéressante et un style qui l’ai tout autant. Ce livre est addictif, à chaque fois que je l’arrêtais, je pensais à qu’une chose : le reprendre et connaître la suite. Il s’agit d’un tome 1 alors bien évidemment que je souhaite lire la suite mais après, je pense que ce tome 1 peut se suffire à lui même.

Voilà, j’en ai fini avec ma chronique et je peux que vous conseiller de lire ce livre, il est génial.


Un roman qui mêle romance, magie, mystère : le combo parait !!

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Au sorbier des oiseleurs (tome 1 de la saga Les contes d’Aucelaire) – Jo Ann von Haff »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.